fbpx
Inbound & Content Marketing

Le marketing de contenu n’est pas soutenable à long terme

Le contenu disponible augmente de façon exponentielle, mais notre capacité de consommation est limitée. Le marketing de contenu n'est ainsi pas soutenable à long terme. La fin de la poule aux œufs d'or du marketing est-elle arrivée ?


(Cet article est inspiré d’un post publié sur businessesgrow.com)

En économie, la loi de l’offre et de la demande décide de tout.  Quand l’offre est trop élevée, les prix baissent.

Quand on parle de marketing de contenu, la règle est la même. Mais le prix de base est déjà à zéro. Soyons lucides, à ce  jour nous avons déjà commencé à payer pour que notre contenu soit lu !

Vous vous souvenez de la fin des années 90 ? Quand on a pu commencer à télécharger du contenu (des photos par exemple) et qu’on en était tout émerveillé ? Une décennie plus tard, nous étions tous en train de créer des tonnes et des tonnes de contenu, que nous pouvions enfin diffuser en quelques secondes et à coût zéro.

Une révolution ! Les livres électroniques, les photos, la musique… tout était à portée de main. Et tout le monde était avide de consommation.

Direction Marketing de contenu

Nous avons continué à créer, encore et encore, à vitesse exponentielle.

Les études ne s’accordent pas toutes sur le sujet, mais disons qu’on double la quantité d’information et de contenu disponibles sur la planète tous les 9 à 24 mois. Vous voulez une idée encore plus précise du volume que cela représente ?

La quantité de contenu créée entre l’an zéro et l’an deux mille est désormais recréée tous les jours. C’est l’invasion du contenu!

Le problème, c’est que notre capacité à consommer tout ce contenu, elle, est limitée !

Bien sûr elle a évolué un peu grâce aux technologies, mais globalement elle est plutôt constante !
Quelles vont être, pour les entreprises, les conséquences de cette distorsion ?

 

Les riches vont mieux s’en tirer

Les marques doivent désormais payer pour attirer l’attention et pour que leur contenu soit vu et consommé.  Forcément, celles qui peuvent payer des budgets conséquents vont passer devant.

En plus, la qualité du contenu disponible a beaucoup augmenté. Il y a 5 ans, les vidéos YouTube les plus populaires étaient filmées avec une web cam, aujourd’hui elles le sont avec des caméras HD et des éclairages professionnels. Le « tarif d’entrée » a bien augmenté !

Même pour la création de contenu à un niveau « amateur » il faut mettre la main au portefeuille et investir.

 

Le rapport coût-bénéfice va s’inverser

Il y a quelques années, créer du contenu nous coûtait le temps que nous y passions. Maintenant il faut y ajouter les coûts d’acquisition des consommateurs. Produire et diffuser du contenu est redevenu coûteux, et ce coût ne va faire qu’augmenter, année après année, avec la quantité de contenu disponible.

Ce n’est pas pour rien que Facebook nous dit que la portée diminue, que cela devient difficile pour les marques de se faire remarquer dans la masse de news apparaissant dans les feeds… et qu’il faudra payer pour être vu.

 

On fait quoi maintenant ?

 

Ce n’est pas la première fois que le marketing est confronté à de nouveaux paradigmes et qu’il faut inventer de nouvelles stratégies pour communiquer.

Ce n’est pas non plus la première fois, dans l’histoire de l’homme, qu’on annonce ce type de phénomène… c’était déjà le cas lors de l’invention de l’imprimerie !

Interrogation - Journal du CM

En outre, les outils de filtrage et de sélection du contenu qui nous intéresse se développent également. Les outils de curation ne cessent de se développer (bientôt nous en auront trop aussi, quelle ironie)

Nous n’allons pas cesser de consommer du contenu, mais nous allons le consommer différemment.

Personne ne peut prévenir l’avenir, ni comment nous allons résoudre ce problème. Mais il faut s’interroger d’urgence sur le tour que prendront nos marques dans cette course à la visibilité. Le marketing de contenu n’est pas durable tel quel, mais il n’est pas mort non plus.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 0 Average: 0]

Marie-Hélène Di Benedetto

Passionnée par le web depuis ses balbutiements, modératrice de forum de la première heure et active dans le marketing depuis...ouh, tout ça! Aujourd'hui j'aide les entreprises de toutes tailles à utiliser au mieux le web pour atteindre leurs objectifs.

Related Articles

Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Le marketing de contenu n’est pas soutenable à long terme! This is the link: https://www.journalducm.com/marketing-de-contenu-pas-soutenable/