fbpx
Réseaux Sociaux

Réseaux sociaux et vidéo : un engouement justifié ?

Les annonces de la part des différents réseaux sociaux concernant l’intégration de nouvelles fonctionnalités se succèdent : plateformes vidéo, diffusion live, vision à 360°

Ces dernières semaines ont vu se succéder les annonces de la part des différents réseaux sociaux concernant l’intégration de nouvelles fonctionnalités : plateformes vidéo, diffusion live, vision à 360°, etc.

Une course à l’innovation technologique s’est engagée entre les géants du web 2.0 pour capter et conserver leurs audiences sur un marché en plein essor, celui de la vidéo. Quels sont les enjeux de cette concurrence acharnée, et existe-t-il un « gagnant » identifiable ?

 

Un phénomène social qui bouleverse les comportements sur Internet

« 2016 sera l’année de la vidéo » a été l’un des thèmes les plus discutés ces derniers mois, que ce soit par les médias traditionnels ou les spécialistes de la communication et du marketing.

Et pour cause : d’après une étude américaine menée par Ooyala et reprise par Reelseo.com, près de 80% du trafic internet sera constitué de vidéos d’ici à 2020.

Plus qu’une tendance éphémère, c’est un véritable tournant dans le mode de consommation des contenus digitaux auquel nous assistons.

Près de 80% du trafic internet sera constitué de vidéos d’ici à 2020

On le sait déjà, la vidéo est un type de contenu bien plus efficace que l’écriture, et donc par extension, que les articles ou sites web tels qu’on les conçoit encore aujourd’hui.

D’ailleurs, les réseaux déjà bien installés tel que Facebook ont connu une forte baisse du taux d’engagement de leurs audiences dernièrement, notamment sur les partages d’articles et autres informations textuelles.

A la vue de cette popularité en décroissance au profit de réseaux plus ciblés sur les jeunes à l’instar de Snapchat, le modèle d’organisation des réseaux sociaux s’est peu à peu transformé pour intégrer et pousser la création et le partage de contenus vidéo.

On peut même enregistrer une vidéo Facebook grâce à un petit service en ligne.

 

L’essor de Périscope et la domination du modèle Snapchat

En rachetant la plateforme de vidéo live, Twitter ne se doutait peut-être pas de la rapidité avec laquelle elle serait adoptée par ses utilisateurs.

Il n’en reste pas moins que la niche marketing de la vidéo live est l’une des plus prisées par les marques, notamment en raison de son retour sur investissement et sa viralité, une caractéristique non négligeable dans une optique d’événementialisation et de digitalisation des stratégies marketing.

La niche marketing de la vidéo live est l’une des plus prisées par les marques

Fans-de-Periscope-Journal-du-CM

Le nombre d’abonnés Périscope s’est envolé, et face à son succès Twitter a décidé d’intégrer les vidéos produites directement dans son flux live. Cela a permis de redonner une attractivité relative au réseau, mais qui sera bien vite challengée par la montée de ses concurrents si elle ne s’externalise pas pour permettre aux non-abonnés Périscope de pouvoir en visionner les contenus.

Au sommet de cet emballement pour les contenus vidéo, plus précisément live, on retrouve Snapchat, une application mobile sans véritable modèle économique stable, ce qui lui accorde une souplesse des plus appréciées par son public cible : les millenials (c’est-à-dire les jeunes nés dans les années 2000).

La forte affinité entre le réseau et ses membres, l’hyper-personnalisation des contenus produits, le caractère authentique et éphémère, la segmentation de la cible… sont autant d’arguments qui font préférer Snapchat à Facebook pour le déploiement de certaines campagnes de communication (la mode et les marques décalées en tête).

Cependant, Snapchat a du souci à se faire maintenant que les réseaux sociaux avec des communautés plus importantes se sont appropriés les supports vidéo et les nouvelles fonctionnalités technologiques (360°, diffusion live, son 3D…) car aucun n’est prêt à laisser ses concurrents s’accaparer les audiences de cette niche.

Video-360-Facebook-Journal-du-CM

 

La surenchère entre Facebook et Google pour devenir leader de la vidéo sur Internet

Bien que la domination de Youtube sur le secteur soit encore incontestée, l’arrivée de Facebook Live sur le marché et sa croissance exponentielle font craindre un retournement de situation en défaveur de la firme de Mountain View.

Nombreux sont les projets du 1er réseau social mondial pour tenter de détrôner son principal concurrent : vidéos 360, diffusion hors-ligne, lancement de Slideshow movie-maker pour accompagner les créateurs de contenus à s’embarquer dans l’aventure, démarrage automatique sans son des vidéos qui apparaissent dans le fil d’actualité, monétisation des contenus et publicités, etc.

Facebook multiplie les actions pour être identifié comme l’acteur majeur de la vidéo digitale, et sa détermination pourrait bien l’y faire parvenir.

Pourtant de son côté Google n’a pas dit son dernier mot, et vient d’acquérir Anvato, une plateforme spécialisée dans la diffusion en direct, l’édition de vidéos depuis le cloud, l’encodage et la diffusion en OTT.

Cette fusion de compétences démontre la volonté de Google d’investir dans le secteur et d’y renforcer sa présence pour faire face à la demande croissante.

Anvato Google Journal du CM

 

La suractivité des réseaux sociaux pour dominer la vidéo online est donc loin d’être terminée, et malgré les positions favorables de Youtube et de Snapchat, aucun leader ne peut être clairement identifié pour l’issue de cette guerre marketing et technologique.

Et au vu des prédictions sur la consommation de vidéos pour les années à venir, on comprend que cette affaire est à suivre au plus près pour les professionnels du marketing et de la communication

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 8 Average: 5]

Dominique Mayon

Ancien khâgneux reconverti en communicant, fou de grammaire et de Victor Hugo, je reste cependant ancré dans le monde d'aujourd'hui et ses évolutions. En veille permanente sur les discours du net, je suis passionné par les ruptures technologiques et la manière dont les entreprises et sociétés tentent d'y répondre. Je ne me suis impliqué que récemment sur les réseaux sociaux (hors Facebook, mes profils ont moins d'un an) mais il n'est jamais trop tard pour s'éveiller à de nouveaux domaines, et j'espère pouvoir contribuer au débat par mes articles.

Related Articles

Close
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Réseaux sociaux et vidéo : un engouement justifié ?! This is the link: https://www.journalducm.com/2016/07/15/reseaux-sociaux-video-engouement-justifie-10664/