Community Management

Kit de recherche d’emploi pour Community Managers – Part. 1



Se lancer dans une recherche d’emploi la plus complète possible va vous amener à mettre en place une véritable petite stratégie guerrière

Travail-community-manager

Je vous propose d’extraire les meilleurs conseils d’ouvrages comme « N’envoyez pas de CV », « Guérilla marketing pour trouver un emploi », ou encore « Moi 2.0 », et de les adapter à la recherche d’un job en Community Management.

Nouez votre bandeau de cheveux à la manière de Rambo et suivez-moi dans la jungle de la recherche d’emploi…

Phase 1 : La recherche d’emploi


Opération #1 : Tempête de documentation

1 – Sur le métier :

Les référentiels métiers et le secteur d’activité :

Que vous soyez débutant ou expert, vous renseigner sur votre métier ne sera jamais une perte de temps. Prenez donc l’habitude de consulter régulièrement les référentiels métiers (ceux du portail gouvernemental des métiers de l’internet, ceux de Pôle Emploi ou Apec, etc.).

L’astuce : C’est également le moment de vous constituer un réseau, tout en vous documentant sur votre métier. Consulter les témoignages, interviews et profils de professionnels puis demandez-les en contact…

Même chose pour le secteur d’activité choisi. J’aime croire qu’un Community Manager peut exercer son métier dans la totalité des secteurs d’activités existants… que ce soit chez un fabricant de tracteurs ou dans un réseau de crèches d’entreprises, en passant par un spécialiste de la grande distribution, un groupe de production cinématographique, une star du cinéma ou du football … Il vous faudra donc bien connaître les différents aspects et l’actualité de ce secteur.

Cette phase de documentation est indispensable pour :

  • – vous constituer une liste de mots-clefs en rapport avec le Community Management. Celle-ci vous permettra de créer des documents de recherche d’emploi (CV, Lettre de motivation, portfolio…) parfaitement en adéquation avec les mots-clefs utilisés dans votre profession et dans votre secteur d’activité.
  • – et pour détecter les autres métiers où vos compétences pourront également être mises en œuvre. Vous êtes Community Manager, certes, mais est-ce que vos compétences ne peuvent pas vous amener également à être webmaster ? ou chargé de communication ? ou tout autre métier proche ? Dans le cadre d’une recherche d’emploi, mieux vaut élargir un peu le champ des possibles.
  • – Les fiches de postes et offres d’emploi :

Mettre en place une veille sur les offres d’emploi de la France entière, voire même à l’international, vous permettra de vous documenter sur les différentes exigences des entreprises, sur les salaires pratiqués, etc.

Par ailleurs, si une entreprise XY cherche un Community Manager à Bordeaux, peut-être que son concurrent YZ installé dans votre région pourra avoir les mêmes besoins, non ?

2 – Sur les offres d’emploi :

Bien sûr, c’est le moment de mettre en place une veille sur les offres d’emploi. Pour cela, je vous conseille de faire un tour le plus complet possible de tous les endroits où l’on publie des offres…

  • – Les institutions dédiées (Pôle Emploi, Apec…)
  • – Les jobboards (Monster, Regionsjobs…)
  • – Les groupes dédiés à la recherche d’emploi ou de stage en CM (Sur Facebook par exemple « Offres d’emploi et de stages pour Community Managers »…)
  • – Les réseaux sociaux, avec en tête de liste Twitter bien sûr !
  • – D’autres pistes : les journaux et revues, les sites web d’entreprises rubrique « on recrute », les listes de discussion (et oui, certaines existent encore, comme celle de l’ADBS), les associations ou forums d’anciens, les agences d’intérim, …

(Ressource : Pistes pour rechercher des offres d’emploi (PoleDocumentation) http://www.poledocumentation.fr/pistes-rechercher-offres-demploi/)

L’astuce : A ce stade déjà, vous risquez de crouler sous les documents et résultats de veille… prévoyez donc de bons outils. Une adresse email dédiée à la recherche d’emploi, un Google Drive, un  portail Netvibes, un compte Feedly et bien sûr IFTTT seront vos meilleurs alliés dans votre quête d’un job.

3 – Sur les entreprises :

Surveiller les offres d’emploi est évidemment indispensable, mais ça ne vous permet pas de détecter la totalité des postes disponibles. Il existe trois niveaux de « marché de l’emploi » :

  • Le marché ouvert: les offres d’emploi. Il s’agit d’un besoin identifié par l’entreprise, formalisé et exprimé publiquement,
  • Le marché caché: les postes à pourvoir qui ne font pas l’objet d’une offre d’emploi. L’entreprise a identifié son besoin, mais l’a exprimé en privé, dans un réseau fermé, …
  • Le marché potentiel: le poste n’existe pas, le besoin n’a pas encore été clairement identifié mais il est possible de le faire naître, notamment grâce à l’envoi d’une candidature spontanée parfaitement réalisée (audit, propositions concrètes… un peu comme si vous démarchiez un client).

Pour le marché ouvert, vous avez déjà mis en place une veille sur les offres d’emploi. Vous êtes alors en mesure de connaître le nom de l’entreprise qui recrute, ou au minimum son secteur d’activité. Votre recherche d’informations sera donc relativement facilitée.

Pour le marché caché, ce sont les personnes de votre réseau qui vont vous fournir les informations nécessaires. « Mon entreprise voudrait créer une page Facebook », « Mon boss aimerait avoir un blog professionnel, mais il ne sait pas comment faire », « On avait un CM stagiaire, mais depuis son départ, plus personne ne s’occupe de la présence en ligne de l’entreprise » : autant de petits signaux qui vous permettent de détecter des besoins internes.

Pour le marché potentiel, ça sera plus chronophage. Il faut d’abord constituer un annuaire d’entreprises de la zone géographique ciblées (pour cela, utilisez les fichiers de CCI, certaines en proposent en accès gratuit ; ou encore les PagesJaunes, les guides édités par des revues comme l’Usine Nouvelle, etc.). L’idée est de cibler une entreprise, puis de réaliser l’audit de sa présence en ligne : site web, blog, réseaux sociaux, profils de salariés, et bien sûr, e-réputation de la marque, de l’entreprise, de ses produits… Grâce aux différentes informations ainsi recueillies (que vous aurez pris le soin de réunir dans un dossier), vous pourrez déjà formuler une liste de propositions, d’améliorations, voire une stratégie complète à l’entreprise visée. Et si vous êtes malin, vous n’aurez plus qu’à adapter votre dossier et vos recommandations aux autres entreprises du même secteur d’activité. Je développerai la partie « candidature spontanée » dans la phase 2 de ce dossier « Recherche d’emploi pour les Community Managers ».

(Ressource : Chercher des informations sur une entreprise (PoleDocumentation) http://www.poledocumentation.fr/chercher-des-informations-sur-une-entreprise/)

Il faut également surveiller l’actualité des entreprises. Si vous êtes le premier à savoir que l’entreprise XY va implanter une direction régionale dans votre ville, vous serez aussi le premier à candidater sur les futurs postes à pourvoir ! Je vous conseille de mettre en place une petite veille sur l’actualité économique des régions que vous ciblez, grâce à ce type de sources :

  • – La presse quotidienne régionale, en général les rubriques « économie »
  • – Les newsletters de CCI et d’agences de développement économique
  • – Les rubriques « régions » de grandes sources spécialisées comme Les Echos, l’Usine Nouvelle…

Bilan :

A l’issue de la 1ère opération de cette phase 1, vous êtes donc en possession :

  • – D’un répertoire de documents sur votre métier et le secteur d’activité visé,
  • – D’une liste de mots-clefs « métiers » et « secteur » à distiller dans vos candidatures,
  • – D’une veille sur les offres d’emploi de Community Manager dans la France entière (ou même au niveau international),
  • – D’une veille sur les offres d’emploi de Community Manager dans la zone géographique que vous ciblez,
  • – D’une veille sur l’actualité économique de la zone géographique visée,
  • – D’un annuaire d’entreprises à contacter,
  • – D’un carnet d’adresses de professionnels avec lesquels vous êtes entré en contact.

Vous n’avez pas encore fui en courant ? Alors, on passe à l’opération #2 !


Opération #2 : Mousquetaires de la communication pro

1 – Athos : le Curriculum Vitae

Un bon CV de Community Manager doit tenir en une page et se composer de la manière suivante :

  • Le haut du CV dévoilera vos coordonnées (Nom, adresse, email, téléphone), éventuellement une photographie, et un objectif professionnel (métier visé ou poste proposé dans l’offre d’emploi) ;
  • Le milieu du CV détaillera vos expériences professionnelles (intitulé du poste occupé, nom de l’entreprise, missions réalisées), ainsi que votre formation (année d’obtention et intitulé du diplôme ou de la formation) ;
  • Le bas du CV fera le point sur vos compétences (langues vivantes, logiciels – avec le niveau de maîtrise), vos autres expériences (blogging, engagement associatif…), et éventuellement vos loisirs.

L’astuce : « Des chiffres et des lettres » ! Le CV doit bien sûr être parfaitement rédigé, sans fautes pour démontrer votre maîtrise de l’expression écrite. Il doit également regorger de données chiffrées : combien de fans avez-vous fait gagner à la page de votre entreprise lors de votre dernière expérience pro ? Quelle était la portée de vos publications ? Combien de téléchargements enregistrés pour le livre blanc auquel vous avez collaboré ?

(Ressource : Une trame pour un CV bien organisé (PoleDocumentation) http://www.poledocumentation.fr/trame-cv-bien-organise/)

2 – Porthos : la lettre de motivation

La lettre de motivation idéale tiendra également en une page, et devra répondre point par point aux exigences de l’offre d’emploi. Je vous conseille de créer un tableau avant de vous lancer dans la rédaction. La première colonne contiendra les éléments de l’offre d’emploi, la deuxième vous permettra de développer vos arguments.

Exigences de l’offre Mes arguments
Anglais courant exigé J’ai passé deux ans aux Etats-Unis
Connaissance B2B appréciée J’étais CM du groupe XY, spécialisé en négoce de matériel pour le BTP

Pour la rédaction, essayez de vous démarquer. Le vieux « vous, moi, nous » que vous avez déjà essayé d’appliquer ne vous satisfait pas ? Essayez le « vous, moi, nous » nouvelle génération :

  • – le « vous » correspond aux besoins de l’entreprise (que vous allez reformuler) ;
  • – le « moi » indiquera vos arguments et données chiffrées permettant de prouver que vos compétences peuvent répondre aux besoins de l’entreprise ;
  • – le « nous » sera une sorte de proposition professionnelle, par exemple « une fois en poste, je pourrai faire ceci pour votre entreprise… ».

L’astuce : Une lettre de motivation est généralement un document ennuyeux… Pour le rendre plus lisible : paragraphes (un par argument développé) et liste à puces. Pour le rendre plus fun, pourquoi ne pas reprendre la charte graphique de votre CV ou celle de l’entreprise ciblée ?

(Ressource : Votre lettre de motivation en « quicklaunch » (PoleDocumentation) http://www.poledocumentation.fr/votre-lettre-de-motivation-en-quicklaunch-2/)

3 – Aramis : le portfolio

Il n’est pas réservé qu’aux créatifs ! Rien ne vous empêche de créer un portfolio en ligne, avec des copies d’écran avant-après des profils de réseaux sociaux d’une entreprise ou de jeux-concours que vous avez organisés, des liens vers des articles de blog que vous avez rédigés ; ou si vous êtes jeune diplômé, une copie ou un résumé de votre mémoire, des documents extraits d’un projet tutoré…

4 – D’Artagnan : le personal branding

Le bouquet final de la recherche d’emploi, c’est le personal branding. Totalement indispensable en Community Management, il va vous permettre d’harmoniser les différents éléments de votre identité professionnelle.

1. Révéler sa marque personnelle et se différencier: quel est le métier et le secteur d’activité visés, quelles sont vos compétences, quels sont vos « bonus », votre valeur ajoutée ?

2. Communiquer et rendre sa « marque personnelle » visible grâce aux outils et méthodes du marketing: CV papier et en ligne, portfolio, blog perso, profils de réseaux sociaux,…

3. Exprimer cette marque jour après jour, dans tout environnement: carte de visite, attitude, look, réseau pro…

T’es toujours là, Adrienne ? Alors, on passera à la phase 2 dans un prochain article !


Note générale de nos lecteurs
Votre Note
[Total: 1 Average: 5]

Adeline Lory

J'ai fondé le réseau PoleDocumentation.fr en 2005, pour réunir des professionnels, étudiants et chercheurs d'emploi dans le secteur de l'information-communication. L'an dernier, j'ai créé un blog collaboratif avec les étudiants Community Managers de l'IUT de Dijon. Et de ces supports découlent la création et l'animation de communautés dédiées...

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
LA NEWSLETTER DU JCM

Abonne-toi à notre superbe newsletter qui est faite avec une dose de créativité et beaucoup d'amour.

Ton E-mail:
Ton Prénom
Promis ! Nous ne céderons même pas devant le Pentagone pour filer tes données. Elles resteront notre propriété.
x

Send this to a friend

Hello,
Je pense que cet article pourrait t'intéresser : Kit de recherche d’emploi pour Community Managers - Part. 1! This is the link: https://www.journalducm.com/2014/11/14/kit-recherche-emploi-community-managers-1-5347/